La-bibliotheque-du-Renard

La-bibliotheque-du-Renard

Cinquante nuances de Grey

images.jpg

''Le phénomène de l'année''

Cinquante nuances de Grey, une adaptation attendue par tant de fan !

 

Vous n'avez pas pu passer à côté, les médias nous en ont parlé pendant des semaines, les fan nous en ont serinés à longueur de journées que c'était pour bientôt ! Et puis paf, ça y était : Cinquante nuances de Grey, le phénomène romanesque est sortie au cinéma ! Quelle joie pour les lectrice en manque de bon-plan ou encore pour ces filles en manque d'action au plumard ou encore pour celles qui avaient besoin d’imagination ! Celle qui ne l'ont pas lu vont se jeter dessus et celles qu'ils l'ont lu vont être subjuguées de passer de l'imaginaire au 2D !

Mais en bref, qu'est-ce que c'était alors que de le voir ?

Je ne vais pas faire de chichi ni vous mentir. Je vais aller droit au but sans plus attendre même si ma vérité est une douche froide pour moi :

Je n’ai pas aimé ce film.

On en a fait l’éloge pendant plusieurs semaines et on m’a certifié que c’était une espèce de ‘’chef-d’œuvre’’ surtout si on n’avait pas lu le livre. Donc je me suis dit : tiens, je vais attendre un peu avant de m’y plonger. Résultat ? Je n’ai quand-même pas aimé.

Vous vous dîtes certainement que j’en attendais trop au vu des critiques mais même pas ! Je sais le reconnaître quand je suis simplement déçue à force d'impatience face à une bonne critique (par exemple le roman Demain j’arrête ! de Gilles Legardinier).

Après ça ne tient peut-être qu’à moi mais plusieurs de mes amies ne l’ont pas appréciés non plus donc je tiens à expliquer en quoi je n’ai pas été séduite.

Bon, point numéro un que je trouve complètement aberrant : c’est un film érotique et je n’ai rien mais alors rien du tout ressenti ! Pas la moindre excitation. C’était comme si je regardais un vieux documentaire sur… Je ne sais pas moi… Les tortues ! Sans parler du peu de scène érotiques qu’il y avait !

Deuxième point : C’était long mais long !

Troisième point : c’est normal que ça soit aussi cul-cul la praline ? Non mais j’avais l’impression d’être dans un film à l’eau de rose ! ‘’Mais tu vois que tu es romantique !’’ Non mais je rêve !

Quatrième et dernier point : Le début était très plat.

Bien entendu, j’ai aimé deux-trois trucs comme le coup de poings magistral de Christian sur le meilleure ami d’Anastasia (Mor-tel !) ou la scène dans le chambre d’Hôtel juste après qu’Anastasia se réveille avec la gueule de bois – j’étais morte de rire.

Bien entendu, c’est mon avis propre et nous ne sommes pas obligés d’avoir le même. Si vous avez un point de vu qui diverge du mien, postez un commentaire ;)

A+ les lecteurs !

 

Bande-annonce :

 



27/03/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres