La-bibliotheque-du-Renard

La-bibliotheque-du-Renard

Kaleb de Myra Eljundir

 

 

Gutentag !

 

''C'est si bon d'être mauvais !'', slogan accrocheur, n'est-ce pas ? En lisant cette ligne et la quatrième de couverture, je me suis dit ''waouh ! Ça à l'air génial ! Un personnage principal méchant, ça en a de la gueule !''. Bon, je dois bien avouer que c'est typiquement mon genre de livre ! Ça change du roman cul-cul la pralinette dont le personnage est en émois à chaque fois qu'il y a une goutte de sang ou que celui qu’elle l'aime lui dit enfin : ''je t'aime !''. Bon, c'est sûr, je me suis posée une question : Est-ce que je n'en attends pas trop ? Après tout, un roman comme ça, on en voit pas tous les jours !''. Donc, j'ai pris un temps fou avant de l'avoir entre mes mains! Ce n'est que quand, en plein cours d'allemand, ma voisine de table m’a montré le livre et m'a dit '' prends ton temps'', je me suis jetée dessus! Enfin pas tout de suite car j'avais encore Les tourments des aurores à finir ! Je dois avouer que Kaleb est un cas! Et j'ai été extrêmement déçu, c'est limite si je ne me suis pas forcée à le finir... Par contre, la fin m'a laissé sans voix ! Déjà, il y a un nombre de retournements de situations et des révélations impressionnant qui me donne envie de lire la suite ! Donc en gros, si vous hésitez encore sur le livre, attendez que je finisse le tome deux ! La fin m'a tellement plus que je compte le lire !

 

Donc Kaleb est un jeune homme de 19 ans qui a voyagé dans le monde avec son père. Il est séduisant et a le monde entre ses mains.  Sa mère étant décédée en couche, il conserve une boîte de musique pour se souvenir d'elle. Mais son monde chamboule le jour où un volcan rentre en éruption. Il commence à rêver d'un vieil homme, d'une jeune femme qu'il désire plus que tout et un étrange pouvoir le pervertit. Il découvre qu'il est un EDV (enfant du volcan) et qu'il a le don d'empathie... Mais il devra faire attention car il se pourrait bien qu'il soit le plus dangereux des empathes au monde et SENTINEL est là pour lui rappeler qu'il ne pourra pas faire n'importe quoi. Kaleb va devoir faire un choix s'il veut survivre. Être bon et vivre  ou être mauvais et mourir ? Pourtant, le mal semble la seule voix pour le jeune homme... Et s’il était manipulé ? Et s’il faisait parti d'une prophétie ? Et s'il se révélait le plus puissant des EDV au monde?

 

Le mieux : L'écriture  est magnifique et les retournements de situations accompagnés de révélations époustouflantes vous donnent envie de le continuer. Vous ne vous douterez jamais des secrets qui se cachent à SENTINEL ou dans la vie de Kaleb !

Le moins : la quatrième de couverture. Elle promet un livre différent où le mal triomphe mais là, on a un adolescent qui est paumé entre le bien et le mal. Il en vient même à craindre son don...

 

Remarque : Pour me faire une réelle idée de Kaleb, il faudrait vraiment que je lise la saison II. Donc, il y aura bientôt un article Kaleb 2. Par contre, je ne risque pas de le lire tout de suite !

 

Note : 6,5/10 (la note correspond à ma déception du à la quatrième de couverture. J'en ai beaucoup trop attendu. Si je ne l'avais pas lu, je pense que je l'aurais appréciée.)

Disponible sur liseuse.

 

 



27/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres