La-bibliotheque-du-Renard

La-bibliotheque-du-Renard

Touch, Jus Accardo

3209852101_1_2_Ev6zh1c3.jpg

 

 

Bonjour, bonjour !

 

Bientôt l’été ! Nouvelles lectures en perspective ! Bon, parlons un peu de ce livre, Touch de Jus Accardo. Je suis tombée dessus tandis que je furetais sur internet. J’ai lu la quatrième et je me suis dit que ça avait l’air très prometteur !

Frédérique Fraisse (traducteur) a fait un travail remarquable ! Et oui, nous louons souvent l’habile plume de l’auteur (moi la première) mais jamais du traducteur ! Et bien, je le fais ici, c’était géant !

L’écriture, je disais donc, était sublime. Les discours ? Ouah, là ! Il était si réel que j’avais l’impression d’être près de nos deux héros !

L’intrigue était intéressante.

Pourtant, je n’ais pas été conquise. Quel a été vraiment le problème ? Je n’en ais pas vraiment idée. Après tout, j’ai adoré le personnage de Deznee qui sort complètement de ce genre de fille innocente et complètement gentille que l’on rencontre souvent dans ce genre de littérature pour ados.

Alors le problème ?

Eh bien, oui, on a passé le stade du cucul la praline a fond ! Là, c’est la case supérieure ! Mais la lecture peut-être encore agréable car ce genres de passages ne sont que très peu présent.

OK, alors, il y aussi la suite. On s’en doute trop ! On sait exactement ce qu’il va se passer (dans les grandes lignes). Ça a été frustrant mais généralement, ça ne me pose pas de gros problème.

Alors, là, je dois bien avouer que je n’ais aucune idée de quel est le problème de ce livre. Il était sympas même très drôle par moment avec Kale qui ne comprend pas vraiment les règles de société et ce qu’elles signifient.

Donc, je ne déconseille pas ce livre.

 

Bon, le résumé, je vous prie !

Deznee est une fille insoumise dont la priorité dans la vie est de rendre la vie impossible à son père qui ne l’aime pas. En fait, il ne ressent (quand il ressent quelque chose à son égard) que de la colère. De toute façon, c’est la même chose de côté de Deznee.

Alors quand en rentrant de soirée, elle rencontre Kale qui se fait poursuivre par des hommes, elle n’hésite pas une seconde, elle l’embraque et le cache chez elle.

Mais ce dont elle ne se doute pas, c’est que Kale était enfermé dans un lieu qui porte le nom de Denazen et dont justement, son père, est le chef sans cœur.

Kale est un six, il possède un étrange pouvoir qui fait tuer n’importe qui qui le touche dans d’atroce souffrance. Depuis qu’il est tout un certain âge, il doit punir les gens qui sont jugés mauvais par Denazen. Il a finit pas décider de fuir.

Pourtant, sa peau ne fait aucun effet à la jeune fille. Elle le découvre quand son père la menace de la tuer en pointant un pistolet sur elle.

Elle fuit avec Kale et sa seule idée est de sauver sa mère, emprisonnée à Denazen.

Et si, pour l’aider, Deznee avait un secret dont elle n’avait, jusque là, parlée à personne ?

 

Note : 7/10.

 

PS : Je suis en pleine lecture, en ce moment ! Et j’avoue que j’adore Carrie de Stephen King !!! Ce sera le prochain livre présenté !



18/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres