La-bibliotheque-du-Renard

La-bibliotheque-du-Renard

La ligne verte, Stephen King

9782253122920-T.jpg

 

Salut, Salut !

 

OK, voici du lourd ! Voici, le roi de la littérature de l’épouvante (blague tellement nullissime que j’en pâlis d’horreur) !

Quand une amie m’a vu avec ce livre, ça a donné ça :

- Eh mais c’est la ligne verte ! T’as vu le film ?

- Non, ais-je répondus (et dans ma tête ça donnait : ‘’Parce qu’il y a un film ? Sérieux ?’’)

- Mais t’as raté ta vie !

Bon et bien, j’ai commencée à lire ce livre en sachant pertinemment que j’avais raté ma vie… Ce n’est pas spécialement un coup de cœur. C’était pas mal mais je ne sais pas si je lirais la suite même si cette histoire m’intrigue au plus haut point. Seulement, je n’aie pas franchement compris le sens ou le pourquoi du comment de ce livre… En plus, ce n’est pas mon style de lecture mais ça a été agréable. Ce qui m’avait surtout intéressé, c’était l’idée du roman par épisode qui ne se fait plus. Je n’avais jamais connu ça et c’était une nouvelle expérience à tenter que je ne recommencerais peut-être pas.

Je ne vous fais pas languir plus longtemps !

 

Voici le résumé (de l’éditeur vu que je n’aie pas trop capté le pourquoi du comment de ce livre) :

Octobre 1932. Pénitencier d’Etat, Cold Mountain, Louisiane. A l’écart des autres, le bloc E. Celui des condamnés à mort. L’antichambre de l’enfer. Au bout d’un long corridor vert, la chaise électrique. Miss cent mille volts au répugnant baiser…

Sa prochaine victime, John Caffey. Un géant. Le meurtrier des petites jumelles Detterick. Surpris devant leurs cadavres ensanglantés. Etrangement absent. Si calme… Paul, le gardien-chef, l’accueille comme les autres, sans états d’âme…

Et portant… L’air est étouffant… Quelque chose se trame… Le regard troublant du condamné, les provocations sadiques de Percy Wetmore, une exécution de trop… ?

Un rouage va lâcher. Mais lequel ? Pourquoi ? Et qui manipule Mister Jingles, cette étrange souris trop curieuse et trop savante ?

Le suspense ne fait que commencer…

 

D’ailleurs, je n’ai ressentie aucun suspens…

 

Note : 6/10

 

Voir la bande annonce :

 

 



01/06/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres